12 Erreurs à Éviter pour Réussir votre Événement de Lancement - Diversidade

12 Erreurs à Éviter pour Réussir votre Événement de Lancement

By Yanice Retory | Lancement

Oct 03

Ca y est, c’est décidé : vous allez organiser un événement de lancement. Que ce soit pour votre entreprise ou pour une de vos offres, vous êtes déterminé.e à intégrer cet élément dans votre stratégie de vente.

Tant mieux et je vous en félicite.

Mais avant que vous ne vous lanciez, je vous ai préparé une liste des 12 erreurs que vous devriez éviter pour mener à bien ce beau projet. Alors mettez toutes les chances de votre côté dès maintenant.

#1. Objectifs flous et non mesurables

Vous seriez surpris.e du nombre de personnes qui zappent cette étape cruciale ou qui ne la font pas avec assez de rigueur. Comment évaluer le succès d’un événement de lancement si vous ne passez pas par là d’abord ?

Une chose est sûre : il ne suffit pas par exemple de déclarer “Je veux augmenter mes ventes”.

La définition d’objectifs va plus loin que ça. Il faut entre autres :

  • qu’ils soient clairs et précis, et
  • qu’ils s’alignent sur les objectifs globaux de votre entreprise.

Lire aussi Comment Fixer des Objectifs Pertinents pour Votre Événement

#2. Absence de validation du besoin pour votre produit ou service

Vous aurez beau préparer le lancement du siècle, si c’est pour proposer une offre qui n’intéresse personne, vous risquez d’avoir des résultats fort décevants.

Alors ne supposez pas qu’il y a forcément un besoin pour votre offre. Il vous faut d’abord valider tout ça auprès de votre audience.

Que ce soit en le faisant de façon formelle avec une étude de marché ou en jaugeant l’intérêt pour votre offre dans un groupe dont ferait partie votre public cible, je vous conseille fortement de passer par cette étape.

#3. Absence d’offre ou offre floue

Si une des missions de votre événement de lancement est de générer des ventes, je vous suggère de préparer une offre pour le jour J.

Vous seriez étonné.e de savoir que certaines personnes organisent leurs événements et oublient des éléments essentiels qui les empêchent d’atteindre les objectifs visés.

Tout récemment, j’ai entendu parler d’un événement d’une organisation – que je ne citerai pas – qui a organisé un événement pour recruter des membres mais qui n’avaient rien prévu pour enregistrer les nouvelles recrues ou pour recueillir leurs contributions financières.

Ah ! Et autre chose, assurez-vous que votre offre soit claire. Si une personne qui n’appartient pas à votre domaine ne comprend pas votre offre, je vous suggère de la retravailler jusqu’à ce qu’elle soit évidente pour tous. 🙂

Pourquoi ? Parce que les personnes n’achètent pas ce qu’elles ne comprennent pas.

Résultat, vous aurez investi temps, énergie et argent dans un événement qui aura fait un véritable flop d’un point de vue commercial.

#4. Public cible non identifié

Si vous êtes un entrepreneur et que vous souhaitez proposer des produits ou services lors de votre événement de lancement, il est fort probable que lesdits produits et services ne conviennent pas à tous.

Alors pourquoi vouloir s’adresser à tout le monde ?

A priori, si votre objectif est de vendre, il serait plus judicieux d’avoir dans la salle uniquement des personnes vraiment intéressées par votre offre.

D’où l’importance de bien définir votre public cible.

Lire aussi – Public Cible de votre Événement : 4 Raisons de s’y Attarder

#5. Mauvais choix de date

Le choix de la date de votre événement est déterminant dans le taux de participation que vous aurez le Jour J. Ne pas s’inquiéter de cet élément peut avoir de lourdes conséquences sur vos résultats.

Voici quelques facteurs qui peuvent influencer le choix de votre date :

  • les jours de fêtes et jours fériés
  • la période de l’année
  • la saison/météo
  • la date des événements qui ont le même public cible que vous
  • le jour de la semaine, etc.

#6. Mauvais choix de salle

La localisation de la salle de votre événement est un élément qui n’est pas à négliger.

Ne vous contentez pas de sélectionner votre lieu de lancement en vous basant uniquement sur son prix et sa capacité.

Voici d’autres critères à prendre en compte :

  • l’accessibilité
  • la capacité et facilité de stationnement
  • la pertinence par rapport à la programmation prévue
  • l’adéquation par rapport à l’image de marque que vous souhaitez projeter

Un petit exemple par rapport au dernier point : Si vous souhaitez que votre événement soit solennel, n’organisez pas votre lancement dans un parc aquatique.

Par contre, si vous vendez des luges d’eau ou des luges de neige, là, ce lieu de lancement est plus que conseillé !

#7. Programmation calquée sur ce qui se fait déjà

Bien trop souvent, certains entrepreneurs se contentent d’organiser un lancement classique. C’est-à-dire avec une présentation de l’entreprise, des produits ou services, un discours et un cocktail.

Faire ce que tout le monde fait déjà est l’assurance de ne rester dans l’esprit de personne.

Essayez-vous à des animations et activités qui offrent des moments conviviaux à vos invités et qui vous aident à atteindre les objectifs de votre événement.

#8. Absence de questionnaire de satisfaction

Comment connaître l’impact qu’a eu votre événement sur vos participants si vous ne disposez pas d’outil pour le mesurer ?

Certes, vous pourrez vous baser sur votre ressenti, sur l’ambiance générale lors de votre lancement ou encore les quelques compliments que vous avez reçus par-ci par-là.

Toutefois, sachez que votre ressenti reste le vôtre et qu’il est fort probable qu’il soit biaisé. D’où l’importance d’une enquête de satisfaction.

Pensez à la rédiger pour obtenir des informations telles que :

  • les données démographiques sur vos participants
  • leur niveau de satisfaction sur le contenu, le déroulement, sur votre équipe, la salle  etc
  • les canaux de communication qui leur ont permis de prendre connaissance de votre lancement
  • des questions en lien avec vos objectifs globaux
  • et des suggestions ou commentaires supplémentaires

Le questionnaire a plusieurs avantages. Il vous permet :

  • d’affiner le profil de votre client idéal,
  • de connaître les points à améliorer pour vos événements futurs,
  • d’identifier des besoins de votre audience dont vous ne soupçonniez pas l’existence
  • d’innover

#9. Absence d’aide le jour J (personnel d’appui)

Le jour de votre lancement, vous ne pourrez pas tout faire tout.e seul.e !

D’ailleurs, ce jour-là, votre rôle principal sera de présenter votre entreprise et son offre ET de créer des liens avec votre public.

Pour ce qui est du reste, je vous conseille fortement de déléguer car vous ne pourrez pas être partout à la fois. Assurez-vous juste que vous briefiez votre équipe comme il se doit !

#10. Aucun briefing du personnel

Tiens, parlant de briefing. Inutile de vous préciser qu’il faut qu’il soit fait correctement.
Car un personnel mal briefé = une expérience bâclée pour vos participants + du stress inutile pour vous !

Alors, de préférence quelques jours avant l’événement, briefez chaque membre de votre équipe, donnez-leur toutes les informations et tout le matériel dont ils auront besoin pour que les choses se passent pour le mieux.

#11. Aucune action post-événement

Saviez-vous qu’un événement de lancement est censé avoir des retombées sur bien des aspects de votre activité non seulement avant et pendant le jour J, mais aussi après ?

C’est le moment de publier des photos, des vidéos, des témoignages, des statistiques, des rappels et j’en passe…

N’oubliez pas que durant votre lancement, vous avez transformé de parfaits inconnus en fans et en clients.

Si votre événement les a suffisamment marqués, ils se feront une joie d’interagir et de partager votre contenu. Ce qui veut dire… encore plus de visibilité pour vous 🙂

#12. Absence de bilan

Comment savoir si vous avez atteint vos objectifs si vous ne faites pas un bilan post-événement ?

C’est le moment de reprendre les objectifs que vous vous êtes fixés au tout début pour mesurer l’impact que votre événement de lancement a eu sur votre activité…

…ET de dépouiller vos questionnaires de satisfaction.

Vous pourrez déterminer si votre événement a été un succès ou non et surtout à quels niveaux il l’a été. Puis vous pourrez également identifier les leçons à tirer, déterminer les points à améliorer ainsi que les actions à mener pour peaufiner vos événements futurs.

Wow ! Si vous avez lu cet article jusqu’ici, je vous tire mon chapeau. Cela montre à quel point vous êtes déterminé.e à créer un événement de lancement digne de ce nom.

Comme toujours, cette liste est non exhaustive, mais je pense y avoir mis l’essentiel pour que vous puissiez vous en sortir comme un.e pro !

Prenez votre temps et assurez-vous d’organiser l’événement de lancement qui aura un grand impact sur votre audience et votre structure.

Vous avez aimé cet article ?

Restez à l’affût des prochaines publications en vous abonnant :

À bientôt !

Follow

About the Author

Yanice est une passionnée de l'événementiel. Elle a évolué dans différents secteurs d'activité et elle prend maintenant plaisir à accompagner les entrepreneurs dans leurs projets d'événements.

>